Etudes et conseils,

Votre projet, c’est avant tout un cahier des charges motivé par les besoins de votre entreprise, vos attentes et vos contraintes :

  • Un environnement atypique
  • Des exigences techniques : confidentialité, performances acoustiques, luminosité
  • Une volonté esthétique et conviviale
  • Un budget à optimiser
  • Une image à transmettre

M² SPACE mène une réflexion personnalisée de votre projet de cloisonnement de bureaux dans le respect des règles de sécurité et d’accessibilité.

A votre demande et en collaboration avec notre architecte d’intérieur, le bureau études et conseils met à votre disposition la possibilité de mise en plan de votre projet : Plan 2D, plan 3D, plan projet.

M² SPACE travaille également en partenariat avec des cabinets d’architectes.

Un seul interlocuteur vous accompagne dans l’étude et la réalisation de votre projet et assure un suivi permanent selon l’évolution de vos besoins.

M2 Space Bur
  • 184-3[1]

  • 185-3[1]

  • 186-3[1]

  • 187-3[1]

  • 188-3[1]

  • 189-3[1]

  • 190-3[1]

  • 191-3[1]

  • 192-3[1]

Niveau de sécurité N1 et N2

Pour garantir la santé de nos équipes lors des interventions sur site chimique et pertochimique, notre société à mis en place un système de formation, garantissant la sécurité des personnels et des entreprises extérieurs.

Afin d’améliorer la sécurité des personnels d’entreprises extérieures, l’UIC a rédigé en 1990 un guide pratique pour le recours à celles-ci. Les révisions successives tiennent compte du décret du 20 février 1992 et des accords signés par l’Union des Industries Chimiques (UIC) le 20 mai 1992 et le 4 Juillet 2002 sur la sécurité et la santé au travail.
L’accord du 4 Juillet 2002, par son article 7, fait évoluer le statut des formations générales des salariés des entreprises extérieures d’une démarche volontaire à une obligation conventionnelle. Cet accord a été étendu par l’arrêté ministériel du 23/12/2003.
Cette approche a été prise en compte par la Commission Technique Interrégionale (CTI) regroupant les UIC régionales et l’UIC pour mettre au point dans les régions une formation générale des personnels des entreprises extérieures intervenant dans les sites chimiques et pétrochimiques (souvent improprement appelée habilitation risques chimiques) qui bénéficie d’une reconnaissance interrégionale.

 

CONTEXTE ET ENJEUX DE LA SECURITE

L’accident du travail et la maladie professionnelle :
– Les définitions ;
– Les statistiques récentes ;
– Les origines des accidents du travail : non-respect des procédures, manque de communication, précipitation, addictions,…
– L’analyse d’accident et sa nécessité (ex : arbre des causes, 5M, etc.) et exercice pratique ;
– Les conséquences humaines, matérielles et économiques, la responsabilité civile.

Le contexte réglementaire :
– Les principes généraux de la prévention ;
– L’évaluation des risques et le document unique ;
– La réglementation relative à l’intervention des EE (plan de prévention, etc.) ;
– Les différences entre le PPSPS et le plan de prévention.

La responsabilité pénale :
– La responsabilité en fonction des niveaux hiérarchiques ;
– La délégation de pouvoirs ;
– Les principaux délits ;
– Les sanctions ;
– Quelques exemples de jurisprudence.

Les acteurs internes et externes de la sécurité (CHSCT, Inspection du Travail, Services de Santé au Travail, CARSAT, DREAL, Service sécurité interne à l’EU, etc.).


RÔLE ET MISSIONS DU TITULAIRE D’UN CERTIFICAT DE NIVEAU 2

Identifier son ou ses interlocuteurs dans l’entreprise utilisatrice ;
Préparer et organiser le travail :
– L’inspection commune préalable ;
– Le plan de prévention ;
– Les autorisations de travail et permis associés ;
– Les consignes et modes opératoires, notamment la consignation / déconsignation.

Communiquer et expliquer aux intervenants les autorisations, documents de travail, modes opératoires… ;
Vérifier la mise en oeuvre des moyens de prévention des EU et EE ;
Être réactif à tout changement de la situation de travail :
Faire comprendre au stagiaire que, s’il constate lui-même ou est informé par son équipe d’une « situation dégradée » (situation de travail non-conforme à la situation initiale), il doit reprendre l’analyse des risques, et prendre une décision selon deux cas.

EVALUATION DES RISQUES ET DEFINITION DES MESURES DE PREVENTION/PROTECTION

Identifier des risques et moyens de prévention à partir de cas illustrés (photo, film, dessin, etc.) ;
Exposer une méthodologie d’analyse de risques à l’aide d’exemples ;
Etude(s) de cas : évaluation des risques complète avec participation et mise en situation ou jeu de rôles.
Les différentes familles de risques du programme N1 devront être revues au travers des exemples et des études de cas. Le support remis au stagiaire listera tous ces risques et les moyens de prévention et de protection associés.


PLAN DE PREVENTION

Expliquer l’analyse de l’inspection commune, la rédaction du plan de prévention et des permis associés.

 

source :